Archives pour la catégorie Blog

Depeche Mode – Delta Machine

Image de prévisualisation YouTube

 

Mon groupe préféré de tous les temps vient de sortir son 13ème album studio « Delta Machine » !
L’opus a été enregistré au cours de l’année 2012, à Santa Barbara, en Californie et à New York, produit par Ben Hillier et mixé par Flood.
Parallèlement à un format CD standard, Depeche Mode sortira machine Delta Machine dans une édition collector exclusive de luxe, avec quatre autres nouveaux titres et accompagnée d’un livre cartonné de 28 pages incluant des photos par leur collaborateur artistique de longue date Anton Corbijn (également réalisateur de leurs DVD de tournées et de nombreux clips de DM).

L’histoire glorieuse du groupe anglais résumée en quelques chiffres : Depeche Mode, c’est 34 ans de carrière sans dents de scie, plus de 100 millions de disques vendus à travers le monde entier, 13 albums studios, 2,2 millions de spectateurs lors de leur dernière tournée mondiale, 5,5 millions de fans sur Facebook, 1,5 million de followers sur Twitter… 51 ans, c’est l’âge du plus sexy des chanteurs Dave Gahan : une voix de ténor à son firmament, un sourire ravageur, un charisme jamais égalé, une présence scénique et une énergie incroyables, la musique au corps et l’authenticité au coeur… Martin L.Gore grand génie créateur de tous leurs tubes, n’est pas en reste, et demeure un des compositeurs phares de la new wave, de la pop et de l’electro, des morceaux légendaires dont lui seul a le secret…

Leur gigantesque tournée mondiale 2013/2014 s’annonce flamboyante et transcendante, comme toujours avec eux…et nous prouve, une fois de plus, que le groupe Depeche Mode sait traverser le temps et les courants musicaux tout en gardant son identité inimitable !!!

Retrouvez toutes les dates de leur tournée The Delta Machine Tour : http://www.depechemode.com/tour

WELCOME TO OUR WORLD : WE LOVE DM FOR EVER ♥

Delta Machine 2013

Bashung forever

Bashung : 5 ans déjà (mise à jour 2014)

 

Le 14 mars 2009, Alain Bashung, géant musicien éternel, nous quittait, emporté par un salaud de cancer des poumons, nous laissant tous orphelins de cet artiste qu’on admirait tant, me laissant orpheline de mon idole absolue depuis l’enfance. Depuis la fin des 70’s et le début des années 80, il régnait sur le rock-blues français tel un prince indétrônable, suscitant respect et adoration. Il en est le roi aujourd’hui. Pour ses textes d’une sensualité indéniable, il savait s’entourer de poètes aussi poignants que lui, Boris Bergman, Jean Fauque son ami de toujours, Gérard Manset… Il collaborait musicalement avec les plus grands. Il savait, à chaque album, se renouveler, tout en restant lui-même : authentique, sensible, fort et fragile à la fois. Il avait cette aura mystérieuse et puissante, toute en humilité, de poète écorché vif et de musicien égaré, acteur à ses heures.
Même jusqu’à ce que la maladie l’agrippe, il était sur scène, offrant à son public une tournée mémorable de son ultime album (et quel album !), Bleu Pétrole. Tout donner à ses fans, c’était là son carburant, sa plus belle lutte : il ne voulait pas s’enfermer dans sa chimio et attendre que la faucheuse passe. Il voulait se nourrir de l’amour et de l’énergie positive de son public, de la scène, encore et toujours.
Jusqu’à son dernier souffle, 15 jours avant son décès, il était sur scène devant un parterre ému de la profession, Résident de la république, recevant comme un dernier hommage de son vivant, 4 Victoires de la Musique, fin février 2009. Il en est toujours le plus grand détenteur à ce jour avec 11 Victoires de la Musique gagnées tout au long de sa carrière. Il ne voyageait pas en solitaire, oh non, il nous donnait tout ce qu’il pouvait, de ses concerts avec ses musiciens de génie, on se souviendra toujours.
Longtemps avant sa maladie, sa Tournée des Grands Espaces nous a emmené dans les contrées lointaines de sa noirceur assumée, de sa voix âpre et profonde, il nous emportait nous transportait, par delà-les abîmes par dessus les vergers, maître de scène délaissant les grands axes, tel un grand cowboy vêtu de sombre, au charisme fou, à la pudeur palpable, à l’évidente générosité.
Alain Bashung était, et restera, mon artiste français favori, mon idole éternelle, mon tout, mon Roi, ma Fantaisie militaire, mon Dimanche à Tchernobyl, celui qui seul sait me faire vibrer comme ça, celui qui à jamais aura accroché mon coeur de musicienne-auteure. Aucun express ne m’emmènera vers la félicité, sinon toi. Repose en Paix. On ne t’oublie pas…. Et que ne durent que les moments doux…

Tournée « Bleu pétrole » vidéo du concert complet – @ Olympia 2008 :

Image de prévisualisation YouTube

« La Tournee Des Grands Espaces », extrait – @ Bataclan 2003

Image de prévisualisation YouTube

Extrait d’un article du fanzine Longueur d’Ondes en 2007, avec interview / par Bruno Aubin (photo Pierre Wetzel) :

« A l’aune de ses albums, il n’existe pas un, mais des Bashung. Artiste caméléon empli de mystère(s), l’homme a connu plusieurs destinées artistiques selon les décennies : les tentatives avortées de s’imposer dans les sixties, un premier album renié en 77 (« Roman-photo »), le rocker perfecto de « Gaby », des années 80 synthétiques alimentant une nouvelle vague fondatrice, un retour « Osez » aux origines du blues, enfin trois albums (« Chatterton », « Fantaisie militaire », « L’imprudence ») qui l’ont hissé au sommet de l’exigence et de l’unicité. Bashung est devenu un maître étalon de la création, une référence suscitant respect et admiration, tout en conservant une aura de chanteur populaire, entretenue à grands coups de tubes non formatés. »

http://www.longueurdondes.com/2007/07/01/alain-bashung/

 

Lien

Mes coups de coeur :

shine-bright-with-balloons

28 février 2013 :

C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai découvert Syd Matters (groupe français mené par le musicien songwriter       Jonathan Morali), au travers d’une de leur chanson figurant dans la B.O du très joli film de Mélanie Laurent, « Les adoptés  » (son 1er long métrage en tant que réalisatrice). Cette balade mélancolique et délicate est extraite de leur dernier album en date, Brotherocean, sorti en 2010.Le groupe est le premier vainqueur du concours CQFD organisé par Les Inrockuptibles. En tant qu’admirateur des Pink Floyd, Jonathan Morali a choisi le nom de Syd Matters, en référence au membre fondateur du groupe britannique Syd Barrett (Syd matters signifie ‘Syd compte, Syd est important’ ).
Leur musique, folk et trip hop, ravira tous les amateurs du genre, dont moi-même, par sa profondeur, son originalité, et l’authenticité qui s’en dégage… Un groupe frenchie à suivre de près….

 

18 février 2013 :

En ce moment, la musique de Gotye est à fond dans mes écouteurs…je ne peux plus m’en passer !! Je redécouvre avec plaisir les chansons de cet artiste incroyable, australien d’origine belge, et son album ‘Making Mirrors‘. Voici le clip extraordinaire de ma chanson préférée de l’album (avec « Somebody that I used to know » biensur !), « Eyes wide open« . Je vous laisse découvrir cette perle… :
Image de prévisualisation YouTube

 

Bienvenue

C’est avec un immense plaisir et une certaine fierté que je vous présente mon site web, tout neuf et fait de mes mains… 😉 !! Soyez généreux, partagez-le… utilisez pour cela les petites icônes en bas de chaque page….et suivez-moi sur mes réseaux sociaux grâce aux boutons en bas de votre écran !! Je vous ferai part de mes coups de coeur, mes envies, mes folies, ma musique, échanger avec vous : en suivant ce blog vous serez à la page Luz ^^ A très vite !!! Stay tuned !

clé-de-sol